Adraylia

qui est Adraylia d'Adwyr ? peut-être le découvrirez-vous ici petit à petit... en même temps que moi...

14 décembre 2007

03 - retour à la taverne oubliée

Pendant ce temps-là, confortablement installée sur le dos du légendaire dragon des glaces Arlong, Adraylia discutait avec lui par la pensée...

Mais voyons Arlong, cesse donc de me couver comme si j'étais en porcelaine, ne suis-je point une guerrière ? Et puis je te signale que je ne me rends pas en terre ennemie mais auprès de mes amis, dans notre taverne !


Bien du temps a passé, Adraylia, qui sait ce qui t'attend là-bas... et surtout tu n'es pas seule, elle est encore si fragile


Tu en es complètement gaga, je le vois bien, moi aussi elle me fait craquer, n'aie crainte il faudrait me tuer pour pouvoir essayer de lui faire du mal... et ne suis-je pas immortelle ou presque ?

ajouta-t-elle avec un clin d'oeil mental à son protecteur de dragon.

Je garde l'oeil sur vous et au moindre danger je reviens vous chercher


Quitte à détruire le bâtiment... allons, et si tu me laissais descendre, maintenant ?



C'est ainsi que l'équipage apparut, au bord du balcon du quatrième étage de la Taverne Oubliée, étendant l'aile sur laquelle la guerrière aux yeux violets se laissa glisser, refermant sa large cape autour d'elle. La baie vitrée était fermée, mais un mince rayon violet sorti des yeux de la jeune femme suffit à en débloquer le verrou, pour de simples actions de faible envergure elle n'hésitais désormais plus à utiliser ce pouvoir qui lui venait de son démon de père.

Elle était un peu excitée à l'idée de retrouver ses amis après sa longue absence, ne pouvant empêcher une pointe d'inquiétude : seraient-ils là ? quel accueil lui réserveraient-ils après presqu'une année de silence... bien des choses pouvaient avoir changé. Mais elle balayait ces questions d'un simple mouvement de tête et son optimisme reprenait le dessus, toute à la joie de revoir ses compagnes et compagnons, résolue à laisser les pensées négatives et la douleur enfouies tout au fond de son coeur, en un endroit le plus inaccessible possible.

Jetant à peine un coup d'oeil à sa chambre, elle put cependant se rendre compte que la décoration avait été refaite, cela ne lui parut cependant pas anormal. Après tout, la dernière fois qu'elle était venue, c'était avant les combats ayant mis la capitale à feu et à sang. Le bâtiment avait sans doute été touché et avait dû subir des réparations. Elle se promit de s'en entretenir avec le neveu de Prosper, si c'était toujours lui qui gérait le bâtiment, et se dirigea rapidement vers le couloir, s'apprêtant à descendre l'escalier, se demandant qui elle allait rencontrer en premier de ses chers Guerriers Oubliés...

Petite silhouette entièrement recouverte d'une ample et longue cape de voyage gris-bleueté, Adraylia apparut ainsi au haut des marches donnant sur la grande salle, serrant en ses bras quelque chose, sous son vêtement... et se trouva presque nez à nez avec Celebrindal. Son sourire s'élargit et elle se précipita vers son amie, sans un regard au bâtimen, ne remarquant donc pas le changement d'enseigne...

- Célé ! quel plaisir de te revoir, comme je suis heureuse de te trouver ici, tu es la première personne que je revois sur cette île ! Laisse-moi te présenter la raison de mon absence... et de mon retour !


Ce disant, elle ouvrit grand sa cape, dévoilant une longue bande d'étoffe d'une couleur bleu-glacier soutenant un petit être endormi dont on voyait juste dépasser une tête recouverte d'un fin duvet de couleur claire...

- Elle s'appelle Auglyane.

Posté par adraylia à 13:01 - 13 - Désespoir, nouvel espoir... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire